#Conseils Comment bien gérer le non verbal et les silences quand vous parlez en public?

Feature Image

Lorsque vous allez parler en public, l’auditoire se forge une opinion dès les premières minutes, en fonction de ce qu’il observe et de ce qu’il entend, d’où l’importance de votre posture, du placement de votre voix et…de votre gestuelle. 

Cet article va vous permettre de connaître la signification du non verbal et de vous aider à maîtriser le body language pour vos futures interviews ou pour parler devant un public

 

Le body language donne du poids à votre message et renforce votre crédibilité. Il ne doit donc, à aucun moment, contredire ou dévaloriser vos propos au point de perdre l’attention ou l’intérêt que  l’auditoire a accepté de vous accorder.

Lorsqu’un orateur manque de mouvements et d’actions dans son discours, cela tue l’intérêt de l’auditoire.

A l’écrit, on possède des signes de ponctuation : virgule, point, point d’exclamation… on dispose aussi, à l’oral, d’un répertoire de signes corporels qui permettent de mettre en avant les parties importantes du discours et conférer force et vitalité à vos propos. Les gestes sont l’énergie que vous devez manier, avec habilité et conviction, au service de votre communication.

Votre corps parle, alors entraînez-vous à bien le faire parler en public!

  • Votre posture              verticalité, ancrage au sol, épaule relâchée, base en V, jambe parallèle
  • Vos déplacements     souples, dans les silences ou sur une transition (jamais sur l’idée), éviter d’avancer/reculer
  • Vos gestuelles              gestes calmes, ouvert, à la taille, ne pas se triturer la bouche, les cheveux…
  • Votre visage                  serein, sourire nuancé, menton relevé
  • Votre regard                 présent, pétillant, attentif vers toute la salle, franc et droit
  • Votre voix                      tonus, articulation claire, pause respiratoire, débit plus vif sur exemples et commentaires

Attention aux tics de langage, remplacez les par de courts moments de silence et de respiration.

Le silence rend plus fort

Certains cas délicats (pression, déstabilisation, polémique…) : silence et maîtrise de soi

 

  • Face à l’insistance et à la pression, faites le disque rayé

Répétez votre réponse, sans impatience ni ironie, puis faites silence, le demandeur va finir par se lasser… et céder.

Ex de cas : “ non ma fille tu es trop jeune, tu ne sortiras pas ce soir” et des millions d’autres exemples.

 

  • Face à l’insistance et à la pression, faites l’édredon

 

Un édredon “réagit mollement” : constatez la position de l‘interlocuteur et restez neutre

Si c’est un fait avéré, dites seulement : “C’est vrai”, “C’est un fait” + SILENCE

Une opinion : “Bon”, “C’est votre droit”, “C’est un point de vue” + SILENCE

Un mensonge : “Non”, “Vous dites que…”, “Tiens je suis surpris” + SILENCE

Un ressenti : “Je comprends bien”, “Je me mets à votre place” + SILENCE

  • Face à l’escalade de la critique, à une polémique, faites le sphinx

C’est le contrôle absolu de son corps, de l’expression du visage et de sa respiration. Pour cela,

    • restez neutre, impassible et silencieux
    • se limiter à un hochement de tête, un son “mmmh…mmmh..”, marquez un temps puis enchaînez

Notre petite astuce pour bien parler en public!

Entraînez-vous en vous filmant. Vous pourrez déceler vos points forts et points à améliorer de votre communication corporelle

Il faut également avoir un état d’esprit positif. Si vous êtes dans une mentalité “Je n’aime pas parler en public / Je n’ai pas envie de le faire / …” vous vous placez dans un cercle vicieux qui ne vous fera pas progresser

Concernant votre attitude avant la prise de parole, pensez à balayer du regard votre auditoire plutôt que de vous crisper sur vos fiches. Cela donne l’impression au public que vous l’accueillez. Repérez rapidement les personnes qui sourient dans l’auditoire afin de pouvoir concentrer votre regard sur eux plutôt que sur des visages qui paraissent hostiles.

A très bientôt pour de nouveaux conseils sur le blog!

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares