#Conseils Comment communiquer vers les médias en période de crowdfunding ?

Feature Image

Pourquoi les relations presse sont indispensables dans une campagne de crowdfunding ?

… Car elles permettent de faire parler du projet à plus grande échelle !

 

L’objectif est ici de dépasser les premiers cercles c’est-à-dire vos proches (et les proches de vos proches) qui sont vos premiers donateurs. Ils sont de plus déjà sensibilisés au projet et à la campagne de crowdfunding.

Il faut donc de nouveaux donateurs et de potentiels gros investisseurs et pour cela attirer les projecteurs sur le projet et donc communiquer afin d’augmenter le trafic sur votre site ou celui de la campagne, d’apporter un second souffle, un coup de boost à la campagne et surtout : vous faire connaître de vos futurs clients et partenaires.

Les relations presses représentent un réel double avantage :

  • Elles vous crédibilisent car c’est une personne tierce qui parle de vous
  • Elles peuvent être économiques. En effet, leur prix -rapport coût/résultat- est très intéressant et cela vous permet de gagner du temps et donc de l’argent.

 

Avant de vous lancer : Pensez à faire un état des lieux de votre communication

Pour jouer avec les pros, il faut être préparé. Pour cela quelques questions sont importantes à se poser :

  • Ai-je une page dédiée sur les principaux réseaux sociaux ? (Facebook, twitter, Instagram, Pinterest, LinkedIn)
  • Mon site web est-il à jour ? (Ou page vitrine fonctionnelle)
  • Ai-je du contenu varié pour illustrer mes différentes publications crowdfunding ? (Blog ou articles Medium, chaîne -ou vidéos-YouTube)
  • Si je suis contacté demain, mon kit média est-il prêt à être envoyé ? (Dossier de presse, logos, visuels, contacts presse)

 

Pourquoi est-ce nécessaire ? Vous n’aimez pas les choses faites à moitié ? Les journalistes non plus!

Le journaliste, en tapant le nom de votre projet dans son moteur de recherche, doit trouver au moins UN lien vers un site ou un réseau social en quelques secondes. Le lien vers votre campagne en ligne n’est pas suffisant en soi. Cela peut mener à l’interprétation rapide que le projet en est toujours à l’étape de prototype. Même si cela est vraiment le cas, le journaliste a besoin de plus d’informations : un site web assoit votre crédibilité.

Quand vos informations sont variées et mises à jour, cela envoie le message que vous êtes prêt/habitué à communiquer et donc un bon client pour les interviews. Cela a aussi pour effet de rassurer les potentiels investisseurs.

Votre réactivité sur les différents canaux fera également la différence avec un projet concurrent.

Quand communiquer vers les médias ?

Vient ensuite la question du timing. Ce dernier va varier en fonction de nombreux critères : Est-ce votre première campagne ? Bénéficiez-vous déjà d’une certaine visibilité ? Votre activité répond-elle à un calendrier particulier (exemple : vous créez des décorations de Noël à partir d’objets recyclés, le bon timing sera en amont de cette période soit deux mois pour de la presse print) ?…

Les grandes plateformes de crowdfunding recommandent de communiquer quand la campagne a déjà atteint les 40% car le « succès appelle le succès ».

Mais il est également établi que le succès d’une campagne dépend souvent de ses premières heures…si vous vous sentez assez solides pour le faire et que vous avez déjà quelque chose de concret à montrer aux journalistes, vous pouvez communiquer sur le projet.

Enfin, vous pouvez envisager la campagne comme un levier de communication à part entière. Notamment lorsque vous avez dépassé vos objectifs avant la fin de la campagne ! Vous pouvez alors choisir de communiquer pour attirer l’attention sur l’engouement pour le produit/service (Bleu Blanc Ruche a notamment pu surfer sur son +1250% par rapport à l’objectif initial et donc jouer sur ce succès a posteriori).

 

Supprimer toutes tentations d’appel au don !

Un communiqué de presse NE DOIT PAS être centré sur la campagne en cours dans son contenu et dans le titre. Il ne faut pas communiquer avec l’objectif visible : « je veux des sous ! »

Interdisez-vous les éléments de langage du type : « aidez-nous à atteindre », « au secours plus que 4 jours » …

Pourquoi ?

  • Vous allez envoyer l’impression d’être désespéré
  • Vous attirez l’attention sur le côté prototype du projet
  • Un journaliste ne communique pas sur du « peut-être »

 

Faites allusion à votre campagne de manière subtile

Le journaliste a plus de chance d’être intéressé par le projet en lui-même que l’information de vos recherches de financement. C’est l’originalité du projet et l’angle choisi (régional, solidaire, tech…) qui va l’interpeller.

N’hésitez pas à intégrer des liens de redirection dans le corps de votre communiqué. Le journaliste pourrait le mentionner !

Enfin, pensez à multiplier les canaux de diffusion

> Faites appel à votre réseau sur LinkedIn et Facebook en y publiant votre communiqué

> Taguez-le sur Twitter (veille des hashtags et médias pertinents)

> Mentionnez-le à vos partenaires (association, collectivité, entreprise…)

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares