Communiqué diffusé : et maintenant qu’est-ce que je fais ? 

Feature Image

Communiqué diffusé : et après ? 

 

AlgoLinked est certes un outil magique, mais il ne fait pas encore pleuvoir des retombées médiatiques seulement en cliquant sur « envoyer mon communiqué de presse »….alors comment optimiser sa campagne de relations presse une fois que celle-ci a été envoyée aux journalistes ciblés par l’algorithme ?

Dans cet article nous vous proposons des astuces afin de faire fructifier vos efforts, attirer l’attention des journalistes et les fidéliser à votre actualité.

Pour savoir comment relancer et rappeler les journalistes via notre outil, rendez-vous à la fin de cet article.

Comme vous l’aurez déjà compris [si vous être en train de lire cet article c’est que vous êtes probablement utilisateur ou futur utilisateur d’AlgoLinked] avec notre outil, vous êtes votre propre attaché de presse !

Un attaché de presse c’est avant tout beaucoup de suivi ! En effet, la forte dimension relationnelle de ce poste implique de nombreuses heures de relances téléphoniques et une veille permanente (et c’est d’ailleurs ce qui explique le coût élevé de ces prestations). Donc vous n’y échapperez pas totalement : on n’a rien sans rien !

L’idée n’est pas de passer son temps accroché au téléphone et risquer d’harceler les journalistes mais bien de construire avec certains d’entre eux une relation qualitative dans le temps.

Comment s’y prendre alors ?

1/ Préparer votre relance téléphonique pour instaurer un réel dialogue

Votre communiqué est parti il y a quelques jours : il est grand temps de pousser l’information auprès de quelques journalistes !

Dans votre tableau de bord AlgoLinked, vous allez pouvoir accéder aux relances pour découvrir les journalistes qui ont ouvert votre communiqué et choisir ceux que vous souhaitez privilégier.

Mais avant de les appeler > quelques réflexes à adopter : Préparez votre prise de parole en balisant les différents cas de figure (par exemple la messagerie vocale).

  • Premier conseil : se préparer un petit texte à trous en mode pense-bête ! Cela peut s’avérer très utile et rassurant.
  • Deuxième conseil : Renseignez-vous sur la personne que vous sollicitez

Vous connaissez son nom, son prénom, le ou les médias pour lesquels il travaille. Vous avez, grâce à l’outil, également accès à des articles qu’il a rédigé récemment et, donc, vous connaissez sa position sur tel ou tel sujet. N’hésitez pas à consulter ces derniers articles car cela donnera de la matière à votre échange et il se sentira flatté de votre intérêt.

Si le journaliste n’a pas d’articles rattaché à son nom, basez-vous sur la ligne éditoriale du média.

2/ Décrochez votre téléphone et présentez-vous en contextualisant la raison de votre appel de manière concise

Exemple :

  • Bonjour, je suis bien sur le portable de …. ?
  • J’appelle par rapport à votre dernier article sur …. Et j’aurais aimé savoir si un sujet sur …..pouvait également vous intéresser.
  • Ou encore J’ai cru comprendre que votre ligne éditoriale était plutôt orientée vers les thématiques…. et justement je suis fondateur de….qui propose….

A vous de jouer : vous êtes votre meilleur porte-parole !

 

Il vous consacre quelques secondes de son temps ?

Ne lui sautez pas dessus en ne parlant que de vous et évitez de lui poser la question (qui nous savons pourtant vous brûle les lèvres) « vous avez bien reçu mon communiqué ? » : il en reçoit des centaines, il n’a peut-être pas ses mails sous les yeux et vous sortez, pour lui, de nulle part.

Posez des questions ouvertes sur son activité, sur les sujets qu’il aime traiter etsur ses disponibilités afin d’éviter un « non » qui mettrait fin à l’échange

Ex : Quand seriez-vous plus disponible pour vous que je vous rappelle ?

3/ Garder une trace des échanges (date, heure, coordonnées …)

Tout ce que vous pouvez récolter comme information est un avantage !

Exemple : Il était en déplacement à Lille/ Elle partait en scooter pour un reportage/ Bloqué dans le métro / Avait un rhume.

Si vous le rappeler en recontextualisant exactement l’échange précédent que vous avez eu ensemble, il se sentira sans doute redevable et vous rendra alors probablement la politesse en vous écoutant.

Et s’il ne décroche pas ?Cela arrive évidemment et bien il ne faut pas laisser tomber et se débrouiller autrement

4/ Faites-vous repérer d’eux sur les réseaux sociaux

Notre astuce : allez le suivre sur les réseaux adaptés (linkedin/twitter/insta)

Vous avez en effet toutes les informations pour le retrouver et vous abonner à son contenu.

Mais ATTENTION on évite les messages privés trop intrusifs – sauf occasion parfaite car il a écrit sur un sujet pour lequel vous êtes l’interlocuteur idéal !

Notre recommandation : le suivre sur twitter/linkedin/insta : il verra la notification d’abonnement.

Et notre astuce : partager l’article auquel vous avez accès (grâce à AlgoLinked) en taguant/mentionnant le journaliste et son média afin qu’il ait de nouveau une notification.

Ex :#vendredilecture : article très intéressant de @Michel Dupont de @francebleu sur les désert médicaux (lien) nous chez ABCD on développe un algo pour lutter contre d’ailleurs

En plus cela vous permet de faire varier votre contenu tout en montrant que vous vous intéressez à autre chose qu’à vous-même [on connait tous quelqu’un qui ne poste que ses propres actus] et que savez réagir sur votre secteur d’activité de manière qualitative (veille, revue de presse, partage de contenu et de point de vue ect…)

5/ Faire tourner votre communiqué pour augmenter les canaux de diffusion

Votre communiqué vient de partir par un email personnalisé et le lien HTTPS vers le communiqué est aussi disponible sur le site et le twitter d’AlgoLinked.

Notre conseil : récupérer ce lien et faites-le fructifier

Comment ?

  • Sur linkedin : « Voici le dernier communiqué de ABCD, appel à mon réseau : si vous connaissez des journalistes intéressés par la thématique des déserts médicaux voici le lien : (lien) »
  • Sur twitter et insta : #desertsmédicaux : la réponse de ABCD à la dernière #reformedelasanté > LIEN @agnesbuzyn @afp @lequotidiendesmedecins

L’astuce : pensez à changer les tags de manière régulière, par exemple essayez de prendre 30 minutes par semaine pour suivre 5 à 10 journalistes de votre liste et relayer un ou deux articles de deux d’entre eux.

Cela vous permettre de faire deux en un : contact avec les journalistes et du « content » revue de presse/expertise

 

Dans tous les cas : construisez votre relation avec les journalistes dans le temps

  • Suivez les journalistes avec qui vous avez déjà eu des contacts sur les réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter…)
  • N’hésitez pas à commenter les publications et/ou les relayer avec un apport (point de vue, expertise…)
  • Donnez des nouvelles de manière régulière pour rester présent dans son esprit comme « LA » personne à interviewerdans votre secteur/activité
  • Prenez des « rendez-vous » : un simple « quand pourrions-nous échanger de nouveau à ce sujet ? » suffit.

 

Enfin : Retombées ne rime pas avec se reposer sur ses lauriers

  • Demandez quand seront publiés les articles mentionnés pour que vous puissiez les relayer et augmentez sa diffusion
  • Remerciez le média/journaliste sur les réseaux sociaux (win-win de visibilité)
  • Configurez une alerte pour collecter vos retombées médias et mettez-les en valeur.
  • Proposez l’exclusivité si reprise de contact de la part du journaliste.

 

Nous vous conseillons de lire également sur notre blog :

https://algolinked.com/conseils-relances-journalistes-strategiques/

https://algolinked.com/saintvalentin-etait-premier-regard-aux-retombees-medias/

 

 

 

Et côté technique, pour faire vos relances : allez sur votre tableau de bord et cliquez sur Relances !

Attention : Vous pouvez rappeler ces derniers directement mais il faut mettre une ligne directe (portable ou ligne fixe directe)dans informations personnelles (bouton NOM en haut à gauche)

Relances > le mieux est de filtrer par « journalistes ayant lu le mail »

Vous n’avez plus qu’à cliquer sur « appeler » > un numéro entrant en 01 86 (notre plateforme) va vous appeler automatiquement > en décrochant vous entendrez une tonalité comme si vous aviez vous-même composé le numéro du journaliste > le crédit d’appel se débite dès que l’échange commence.

Vous pouvez également renvoyer le cp aux non-ouvreurs [ceux qui n’ont pas d’enveloppe verte à coté de leur nom] mais notre conseil : attendez la semaine suivant la diffusion.

Pour les retombées médias > aller dans « espace presse » (en haut à gauche) > veille des retombées. La veille se configure simplement comme une google alerte.

Notre conseil : doubler votre veille avec une google alerte pour optimiser les recherches et tenez notre équipe au courant : tout le monde aime les bonnes nouvelles !

Bonnes relances !

 

par Tiphaine Brisson

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares