#Conseils Comment gérer mon stress [avant et pendant ma prise de parole] ?

Feature Image

 

Gorge sèche, mains moites, jambes en coton, envie d’aller aux toilettes… Je veux apprendre à gérer mon stress!

Pas de panique, tous les artistes, politiques, managers… amenés à intervenir en public, le sont aussi. Pour autant, il n’est pas irrémédiable ! Voici quelques techniques et conseils pour préparer votre tête et votre corps, être prêt le jour J et surtout avoir confiance en vous!

Les techniques et conseils à appliquer pour gérer mon stress

A utiliser à tout moment

Les points clésDescriptions
Oxygénez correctement vos neuronesMéthode 

  • Mettez-vous debout,
  • Gonflez votre ventre à l’inspiration en poussant pour l’étendre au maximum en 4 secondes,
  • Tenez 2 ou 3 secondes…
  • … et rentrez le ventre à l’expiration durant 5 secondes,
  • Reproduisez cette technique de respiration abdominale 5 à 10 fois.

Cette technique permet de réduire efficacement les états de stress mais également d’améliorer la concentration, d’apporter une sensation de bien-être et de parler plus distinctement. Vous devez travailler cette technique de respiration tous les jours car nous avons quasiment tous oublié cette respiration abdominale naturelle au profit de la respiration thoracique qui ne nous relaxe pourtant pas.

Bâillez, bâillez et bâillezMéthode 

  • Ouvrez grand la bouche,
  • Fermez les yeux,
  • Bâillez…
  • Reproduisez cet exercice 5 à 10 min

Bâiller est un exercice idéal pour se relaxer et préparer sa gorge pour émettre des sons. Beaucoup de chanteurs d’opéra utilisent cette méthode.

 

A utiliser quelques semaines avant son intervention

Les points clésDescriptions
Préparez son intervention et ses messagesCe qui fait peur, c’est l’inconnu ! Pour être à l’aise, il faut :

  • Vous renseigner pour récupérer le plus d’informations sur les conditions de votre intervention (ex : thème, nombres de personnes présentes si débat TV, questions envisagées)
  • Identifier les lieux en amont (ex : visitez les lieux si c’est possible ou faire la route pour connaitre le chemin…)
  • Préparer ses messages (cf fiche 61)
Imaginez son intervention « réussie » le jour JIl vous suffit d’imaginer le plus précisément possible votre intervention le jour J, en visualisant votre journée de manière positive, de votre réveil le matin au couché, en passant par votre préparation, votre arrivée sur les lieux, votre intervention, votre conclusion…
Identifiez la zone de stress pour être à même de l’accepterEssayez d’identifier ce qui vous fait peur en réalité. Le fait de travailler sur ce qui génère du stress atténue de 20 % le stress en tant que tel, car vous connaissez désormais votre source d’inquiétude et vous allez ainsi faire des exercices pour palier à celui-ci.
Entraînez-vous à parler distinctementEntraînez-vous progressivement avec des situations faciles et plus complexes. Parlez :

  • seul devant votre glace,
  • devant 3 ou 4 personnes (amis, famille…)
  • avec son caméscope pour visionner votre allocation par la suite…

 

A utiliser durant les dernières heures qui précèdent votre intervention

 

  • Choisissez des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise,
  • Relisez calmement vos fiches de préparation (argumentaire, messages clés…)
  • Isolez-vous quelques minutes pour vous concentrer,
  • Prenez conscience du travail de préparation (ex : techniques de respiration, argumentaire, prise de parole devant la famille…) que vous avez effectué ces derniers jours,
  • Faites à nouveau quelques exercices de respiration par le ventre,
  • Relativisez : Jouez vous réellement votre carrière sur cette intervention ?
  • Positivez !

A utiliser une fois sur scène

Les points clésDescriptions
Relativisez votre interlocuteur ne voit pas votre stressVos interlocuteurs ne perçoivent pas les changements de votre psychologie. Il y a un fossé entre ce que vous ressentez et ce que les spectateurs perçoivent.
Contrôlez votre débitParlez un peu plus fort et un peu plus lentement. Rapidement les mots se calmeront et les phrases seront fluides.
Rassurez-vousAu bout de quelques minutes, le trac diminue. Car vous vous habituerez à la situation.
Vivez avec !Savoir reconnaitre que l’on est en état de stress et se le confesser à soi-même diminuera automatique votre niveau d’inquiétude. Dites-vous alors une phrase : Oui, je suis stressée, mais je vais y arriver, car j’ai simplement tout préparé.

 

 

Et pour finir notre petite astuce, avant vos prises de parole : Privilégiez des repas composés de fruits et légumes frais, mangez dans le calme et favorisez l’eau comme boisson. Vous serez ainsi au top de vos capacités!

 

 

 

 

 

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares