#Conseils Comment préparer ses messages avant sa prise de parole ?

Feature Image

 

Afin d’avoir confiance en vous le jour J, voici quelques conseils pour préparer ses messages avant sa prise de parole. Vous serez alors prêt pour votre interview et mois stressé car vous aurez anticipé les questions basiques et parfois pièges qui pourraient vous être posées. Préparer ses messages clés en amont va vous permettre d’être plus efficace et compréhensible lors de votre prochaine intervention.

 

Savoir présenter son organisation en 45 secondes

Objectif : Être synthétique en donnant les informations principales lors de votre présentation

Méthode :

    • Écrivez sur une feuille l’ensemble des éléments qui caractérise votre organisation (ex : votre statut juridique, votre date de création, votre secteur d’activité, vos missions ou services, le nombre de salariés, le chiffre d’affaires, votre place sur le marché…)
    • Constituez 2 à 3 phrases en sélectionnant les éléments qui vous semblent clés,

 

  • Mémorisez votre présentation… et le tour est joué pour vos prises de parole.

 

 

Exemple : Créé en XXXX, le Syndicat des …. est la seule organisation interprofessionnelle patronale apolitique et financièrement indépendante dédiée à l’ensemble des entreprises de moins de 20 salariés, à savoir les Très Petites Entreprises. Le (acronyme) représente aujourd’hui 25 000 dirigeants constitués de commerçants, artisans et professions libérales.

 

Pour préparer sa prise de parole et il faut définir le message essentiel que vous souhaitez « absolument » faire passer

Objectif : Identifiez le message que vous souhaitez « absolument » que le public retienne. En effet, bien que le journaliste guidera l’interview, c’est aussi à vous de prendre le lead de l’entretien en diffusant vos messages clés !

Méthode :

  • Consultez vos collaborateurs pour identifier l’actualité ou les sujets importants à faire ressortir (ex : est-ce que vous souhaitez attirer l’attention des pouvoirs publics sur un point particulier concernant les conditions du marché ? Est-ce que c’est mettre en avant votre stratégie de valorisation des salariés pour attirer de nouveaux profils et ainsi recruter plus facilement ? Est-ce que c’est mettre en avant votre expertise pour attirer de nouveaux clients ? …)
  • Résumez en quelques phrases le message à faire passer pour le retenir lors de votre intervention
  • Le jour J : Placez votre message clé dès le début de votre prise de parole et à la fin lors de la conclusion. Car un auditeur ou un lecteur retiendra vos 5 secondes du début d’intervention et vos 5 secondes de clôture de votre prise de parole !

 

Préparer un argumentaire court, clair et persuasif

Objectif : Préparer son argumentaire pour être court, clair et illustrer votre message essentiel à faire passer.

Méthode :

  • Construisez-vous un fil conducteur synthétique, comme tel :

1 – votre « Message clé en 1 phrase », soit au final ce que vous voulez que l’on retienne de votre intervention ! (ex : Obtenir une véritable reconnaissance constitutionnelle des TPE)

2 – votre « développement », soit le pourquoi de votre message avec des exemples et chiffres précis » (ex : car nos TPE représentent 98 % de nos entreprises françaises, mais que l’ensemble de nos politiques économiques ne s’adresse en réalité aux grandes entreprises de plus de 400 salariés. Selon une étude de …, aujourd’hui le CICE a permis de créer plus de XXXX emplois dans les entreprises de plus de 400 salariés et zéro emploi dans les entreprises de moins de 20 salariés.)

3 – votre « illustration de votre message avec une image ou métaphore impactante », qui permettra aux auditeurs ou lecteurs de retenir plus facilement votre message (ex : Il est temps de donner aux cordonniers les moyens d’être réellement bien chaussés)

 

Surtout pas de texte récité qui donnerait l’impression que vous avez appris votre leçon par cœur, mais simplement des mots clés qui vous permettront de pouvoir répéter et reformuler votre message essentiel.

 

Se préparer aux questions du journaliste

Objectif : Mettez-vous à la place de l’intervieweur et réfléchissez à toutes les questions qu’il est susceptible de vous poser pour mieux comprendre votre concept, activité, produit ou service, votre message essentiel…

Avec l’aide de vos collaborateurs, avant chaque prise de parole, identifiez les questions :

  • Classiques : sur votre parcours, l’idée de création, les difficultés rencontrées, les erreurs à ne pas refaire, les perspectives…
  • Plus embarrassantes : la viabilité de votre modèle économique ou les menaces qui pèsent sur votre secteur.
  • En lien avec l’actualité qui peuvent vous concerner : un projet de loi, une mesure politique… (ex : Que pensez-vous du projet de loi Macron ?)

Pour cet exercice, reformulez plusieurs fois vos réponses, afin d’identifier « la » meilleure réponse qui retiendra l’attention du journaliste et qui sera facilement compréhensible pour ces lecteurs ou auditeurs.

 

Quelques questions qui peuvent vous êtes posées :

  • Qu’est-ce que « nom de votre organisation » ?
  • Qui est à l’origine de sa création ? Pourquoi ?
  • Quel est son rôle ?
  • Combien de personnes employez-vous ? Avez-vous l’intention de recruter d’ici les prochains mois ?
  • Pourquoi avez-vous lancé le produit ou service ? Comment fonctionne-t-il ? A qui s’adresse-t-il ?
  • Quelles sont vos perspectives de développement d’ici 1 an, 5 ans, 10 ans ?
  • Pourtant vous n’êtes pas les seuls à être présent dans ce domaine d’activité, qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?

 

Notre petite astuce!

Avant chaque prise de parole, il est nécessaire de rassembler toutes les informations pour bien préparer votre intervention. Pour cela, posez-vous les 6 questions suivantes, pour vous aider à réunir tous les éléments :

  • Dans quel but vais-je prendre la parole ?
  • Quel est le message que je veux faire passer ?
  • A qui est-ce que je m’adresse ?
  • Ai-je les éléments pour argumenter ?
  • Comment vulgariser en restant juste ?
  • Quels exemples puis-je donner ?

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares