#Conseils Qu’est-ce qu’une tribune d’opinion ?

Feature Image

La tribune d’opinion vous permet d’apporter votre point de vue ou expertise sur un sujet d’actualité. Elle permet d’assoir la notoriété d’un expert et faire parler de vous et de votre organisation au travers de vos prises de position

Vous proposer aux rédactions votre avis d’expert pour alimenter leurs rubriques « débats » ou « opinions ».

 

 

Le rôle de la tribune d’opinion ?

La tribune d’opinion (qui peut également s’appeler billet d’opinion, avis d’expert ou tribune libre) est un article écrit par un expert n’appartenant pas à la rédaction du journal (ex : chef d’entreprise, président d’association, enseignant). L’auteur n’y fait pas directement sa promotion ou celle de son organisation, il livre un point de vue original et argumenté sur un sujet d’actualité lié à son expertise.

La tribune d’opinion permet d’assoir la notoriété d’un expert, l’érige en référence dans son domaine ce qui, indirectement, profite à son organisation.

Exemple de sujets de tribune d’opinion : L’avis d’expert peut-être d’ordre sociétal (ex : un sociologue qui s’exprime sur le mariage pour tous), un point de vue sur le marché (ex : un PDG qui s’exprime sur l’exportation), une tendance (ex : un économiste qui s’exprime sur l’uberisation de l’économie)…

 

Les particularités de la tribune d’opinion ? Elle doit…

 

  • respecter un nombre de signes spécifiques

 

Si la tribune d’opinion se destine à être publiée dans les médias, elle n’a pas vocation à être retravaillée par un journaliste comme un communiqué de presse. Une tribune d’opinion doit respecter un nombre de signes spécifiques pour que les rédactions puissent les publier dans leurs espaces dédiés (souvent situés à la fin des supports papiers) dans les pages intitulées « Opinions » ou « Débats » ou dans les rubriques spécifiques pour les médias en ligne :

 

Pour les médias :Format
papiersentre 3 500 et 4 500 signes maximum, caractères et espaces compris
en ligneentre 4 000 et 6 000 signes maximum, caractères et espaces compris

 

 

  • être étayée par des arguments solides et vérifiables

 

Une tribune d’opinion est libre. Toutes les opinions peuvent être exprimées, qu’elles soient techniques ou polémiques. Vous devez tenir un raisonnement et argumenter votre tribune avec des preuves, démonstrations et faits.

 

 

  • adaptée à la ligne éditoriale du média

 

Avez de commencer à écrire votre tribune d’opinion , pensez déjà au média auprès de qui vous souhaitez la soumettre. Cela vous permettra de prendre en compte leur lectorat et la ligne éditoriale du support dans votre écrit pour optimiser les chances d’être sélectionné par le responsable des avis d’opinion.

 

 

  • répondre à des critères de qualité

 

Comme tous documents, une tribune d’opinion doit avoir une mise en forme claire (orthographe, style, etc.) et un fond pertinent (originalité, arguments, etc.).

 

Presse spécialisée, presse en ligne ou presse généraliste nationale… à qui soumettre la tribune d’opinion?

 

 

  • Une presse spécialisée friande d’avis de spécialistes

 

De plus en plus de magazines et journaux spécialisés ont développé dans leurs pages ou sur leurs sites internet des espaces dédiés pour ce type de contribution. Des supports à forte audience qui s’adressent à un public cœur de cible et qui sont de bons leviers pour amorcer votre visibilité. Commencer à être publié dans la presse spécialisée, c’est commencer à se faire référencer, pour être par la suite en mesure de soumettre votre tribune à la presse généraliste nationale.

 

Exemples :

  • Un médecin qui peut éventuellement tenir un rôle politique en région et qui vise la présidence d’un syndicat national peut réagir au sujet du projet de loi santé 2015 dans Le Quotidien du Médecin ou Le Généraliste.
  • Un chef d’entreprise qui souhaite s’exprimer sur son avis pour aider les TPE – PME à embaucher peut commencer par viser les supports comme Chef d’entreprise Magazine ou Artisans Magazine avant de cibler Les Echos.
  • Un Président de Département nouvellement élu qui ne dispose pas de mandat politique au niveau national privilégiera des placements de tribunes dans La Gazette des Communes des Départements et Régions avant de s’adresser à La Tribune.

 

 

  • Une presse en ligne accessible

 

Beaucoup de journaux et magazines disposent désormais d’espaces dédiés aux publications de tribunes sur leurs sites internet. C’est par exemple le cas des Echos.fr avec « Le Cercle Les Echos », Le Nouvel Observateur.fr avec Le Plus, L’Express.fr avec « Express yourself »… Des supports uniquement disponibles sur le web y consacrent aussi des rubriques dédiées comme Le Huffington Post.fr, Atlantico.fr, Rue89.com

 

Pour cela, il vous suffit de créer votre profil sur leurs sites internet et de soumettre directement via le formulaire en ligne votre tribune. Après avoir été lue par un responsable de la rédaction, vous serez rapidement averti si votre tribune fait l’objet d’une publication en ligne ou s’il elle n’a pas été retenue.

 

 

  • Une presse généraliste nationale qui laisse peu de place aux experts non connus

 

Ce type de publication est très prisé. Les rédactions en reçoivent beaucoup mais ne peuvent pas toutes les publier. Les journaux comme Le Figaro ou Les Echos par exemple ne publient que deux à quatre textes par jour. Pour la presse généraliste nationale, la concurrence est rude, notamment car les rédactions privilégient les tribunes signées par des personnalités bénéficiant déjà d’une certaine notoriété (ex : ministre, économiste réputé..).

 

 

Notre petite astuce !

Lors de l’envoi de votre tribune d’opinion par mail aux rédactions, n’hésitez pas à ajouter votre fiche porte-parole. Cela permettra d’appuyer votre légitimité et de présenter votre parcours et expérience au journaliste en charge de sélectionner les tribunes. Vous optimiserez ainsi vos chances d’être retenu par la rédaction.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares