#Interview Jacques Gautrand, journaliste et fondateur du Média Consulendo.com

Feature Image

Rencontre avec Jacques Gautrand, fondateur du média Consulendo.com et secrétaire général de l’Association de journalistes spécialistes des petites et moyennes entreprises (Ajpme), qui nous livre ses trois conseils pour capter l’attention et intéresser les journalistes.

“Comment une petite entreprise peut-elle intéresser les journalistes pour parler de ses activités?”

Jacques Gautrand : La difficulté c’est que nous sommes dans une société de sur-information, d’infobésité où nous journalistes économiques spécialisés nous sommes submergés par des communiqués de presse, par des alertes, par des messages de promotion pour nous faire parler de tel ou tel dirigeant, de telle ou telle entreprise ou de telle ou telle innovation. Et donc dans ce bruit médiatique,  il est très difficile pour une TPE et notamment pour un créateur, pour un nouvel entrepreneur, d’émerger, de se faire entendre. Alors que doit-il faire? Je vais lui donner trois conseils. Le premier c’est surtout de ne pas être trop technique dans sa présentation, souvent l’inventeur, le créateur a tendance, puisque c’est “son bébé”, à focaliser, sur la dimension technologique, à expliquer par A+B, les caractéristiques techniques de sa création, de son métier. Sachez que beaucoup de journalistes ne sont pas des techniciens et donc il ne faut pas les noyer dans du jargon technique. Voici donc mon premier conseil : parlez-leur d’abord de vous, de votre parcours, vous devez personnaliser, dire qui vous êtes, ce qui intéresse c’est l’histoire, c’est votre histoire. Mon deuxième conseil, il faut que vous puissiez vous distinguer de la concurrence, il faut que vous réfléchissiez pour accrocher les journalistes dans votre univers de métier, dans votre secteur d’activité, à la question : qu’est ce qui vous distingue, quel est votre ADN, votre spécificité, en quoi et pourquoi vous êtes “unique”, différent des autres, et c’est cela qui va intéresser vos interlocuteurs. Enfin, voici mon troisième conseil, je dirais : “Ne donnez pas de chiffre mais de la chair!”. Je m’explique. Parlez de la genèse de votre entreprise, des difficultés que vous avez pu rencontrer, des obstacles surmontés, donnez du vécu, des anecdotes, racontez des histoires, sachez intéresser, accrocher la curiosité du journaliste. Par nature, tout journaliste est un curieux, c’est pourquoi il faut donner vraiment du vécu, de la vie. Attention quand je dis “raconter des histoires”, il ne faut pas raconter des contre-vérités, il ne s’agit pas d’affabuler, il faut que cela soit vraiment authentique, que vous alliez chercher les mots au fond de vous-même. Soyez authentique, soyez vous-même, donnez de la chaleur, donnez de la valeur humaine à votre témoignage et c’est ça qui fera la différence. Et qui vous donnera plus de chance d’être entendu!

 

Un grand merci à Jacques Gautrand. Visitez Consulendo.com, site éditorial indépendant de réflexion prospective sur la vie économique, l’entreprise et le management.

1 Comment

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares