#Interview Pour vos communiqués de presse, les conseils et anecdotes de Brigitte Saverat, journaliste Ouest France

Feature Image

Cette semaine, nous avons échangé avec Brigitte Saverat, journaliste pour le quotidien Ouest France. Elle s’est prêtée au jeu de l’interview et a répondu pour vous à ses quelques questions : Qu’attendez-vous d’un communiqué de presse? Qu’est ce qu’un client ne doit absolument pas oublier dans un communiqué de presse? Qu’est ce qui est rédhibitoire? Un conseil pour nos lecteurs lorsqu’ils appellent les journalistes?

Découvrez ses conseils et ses anecdotes.

 

La communication d’une information aux médias passe traditionnellement par un communiqué de presse. Mais “ le communiqué de presse a un format court, il est réducteur pour une information, c’est une information en amont avant la prise de contact avec le journaliste ” souligne Brigitte Saverat. “Le journaliste de par son métier a plein de questions, il est avide d’informations et de détails”, ajoute-t’elle. Le journaliste souhaite toujours en savoir plus sur l’information pour en comprendre tout le périmètre. Mais Brigitte Saverat nous rappelle que le journaliste travaille dans l’urgence et l’instantanéité. Le journaliste doit suivre l’actualité chaude. “Afin de lui faire gagner du temps, il faut aller tout de suite à l’essentiel, faire passer son message rapidement et en quelques mots dans le communiqué de presse”, nous précise Brigitte Saverat. Son deuxième conseil : “Il ne faut pas oublier les détails pratico-pratiques : date de l’événement, jour, heure, l’adresse exacte, le téléphone de l’entreprise, parfois deux numéros de contact peuvent être communiqués pour que le journaliste puisse toujours avoir quelqu’un qui lui réponde rapidement si l’un des 2 contacts presse ne répond pas et qu’il a besoin d’une information urgente.” Et son troisième conseil “Il faut éviter de donner une information marchande, de faire de la communication pure, de la publicité, cela c’est rédhibitoire”. Le dernier travers pour ne pas tomber dans la publicité est de bien écouter les questions du journaliste et ne pas répondre du tac au tac “C’est dans le communiqué de presse”. Lors de votre conversation avec le journaliste, il faut tout simplement l’écouter et prendre le temps de répondre aux questions qu’il se pose.

 

Lors de cet entretien, nous avons évoqué un phénomène toujours croissant et qui fâche les journalistes : la sur-sollicitation par email, le mauvais ciblage et l’envoi en masse de communiqués de presse à des journalistes non concernés. Il est donc impératif, primordial, indispensable de CIBLER. Pour illustrer ce phénomène, Brigitte Saverat nous a fait part d’un retour d’expérience sur un mauvais ciblage : “J’ai reçu de la part d’une agence de Relations Presse, le communiqué de presse d’un événement se déroulant dans les environs de Marseille alors que je suis pourtant référencée comme journalistes de Ouest France et que je couvre la Bretagne”. Cher lecteur, chère lectrice, cette anecdote vous fait sourire mais elle n’est malheureusement pas isolée. Bon nombre de journalistes perdent du temps à recevoir ce type d’informations mal ciblées qui ne les concerne pas.

 

Sur ce dernier point, AlgoLinked va vous aider à bien cibler votre liste de journalistes. Notre algorithme sémantique va tout simplement sélectionner à votre place les journalistes les plus pertinents par rapport à votre communiqué de presse. Pour cela, il va identifier les mots clés de votre communiqué de presse puis va sélectionner dans notre base les journalistes spécialisés sur ces mots clés et vos domaines d’activité et qui ont récemment écrit des articles sur ces mêmes thématiques. Avec AlgoLinked, privilégiez la qualité à la quantité!

Rendez-vous sur algolinked.com

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares