#Medias Podcast : des voix au service de belles causes

Feature Image

Aujourd’hui, nous rencontrons Edouard Hermet, fondateur du podcast La Causerie créé en juillet 2017. Pendant ses études, Edouard a piloté la création de la web radio de sa fac. Il a tout de suite voulu l’amener vers du podcast, à l’époque format moins « old school » que celui de la web radio et plus différenciant par rapport aux chaînes Youtube qui florissaient. Il a ensuite été repéré par un entrepreneur parisien qui travaillait sur des sujets autour des communautés pour inciter les citoyens à agir et à promouvoir l’entrepreneuriat social.

Depuis ses débuts, Edouard a toujours travaillé dans l’entrepreneuriat social et sur des projets à impact. Grâce à la Causerie, Edouard a le plaisir d’interviewer des entrepreneurs sociaux et/ou des aventuriers sur différentes thématiques mais toujours autour de projet à fort impact. Son objectif : mettre en avant et comprendre pourquoi des personnes se mobilisent pour une cause qui les dépasse quitte à gagner moins d’argent, à travailler plus pour moins de reconnaissance mais qui favorise l’aide et l’entraide pour faire du bien autour de soi et se faire du bien.

Edouard est aussi Associé de Sans A_, un média qui a pour objectif de rendre visible les personnes invisibles et d’encourager à l’action en racontant leur Histoire et permettre à chacun d’agir à son échelle auprès des personnes invisibles de notre société, les Sans A_. Le podcast La Causerie propose des portraits de personne en situation de précarité et utilise les réseaux sociaux comme des catalyseurs d’action pour générer des projets avec ces personnes. Par exemple, Sans A_ a aidé dernièrement un couple de sans-abri vivant à Bordeaux. Grâce à Sans A_ la communauté a collecté 5 000 euros pour que le couple puisse exercer le métier d’ouvrier agricole partout en France avec notamment l’achat d’un camping-car.

Durant notre échange, nous avons évoqué avec lui la montée de ce nouveau format et le plaisir des rencontres sur son podcast qu’il anime avec passion.

Avant de lancer ton podcast, tu as travaillé sur la création d’une web radio, peux-tu nous expliquer la différence entre les 2 ?

Edouard Hermet : « Sur une web radio, de la musique ou des émissions sont diffusés en continu sur un serveur. Tu écoutes ta radio sur le web. L’auditeur se connecte et tombe sur le programme en cours. Pour la radio ou la web radio, tu dois toujours capter l’attention de la personne, le capter vite et le faire rester. Pour le podcast c’est différent, ta communauté va à la recherche de ton contenu. Si elle t’écoute, elle t ‘écoute de la 1èreà la dernière minute. Il y a un début et une fin que ton auditeur choisit et ne prend pas l’émission en cours. Ton contenu doit être intéressant et rester dans la thématique qu’il recherche pour lui donner envie de t’écouter jusqu’au bout. Le ton et la manière de se parler ou d’interagir avec lui vont être adaptés à ce médium. Les temps sont réfléchis et construis sur des durées de 3-4 minutes, ce qui n’est pas le cas pour le podcast qui sont des durées plus longues. De plus, les temps d’antenne sont entrecoupés par les publicités, il faut rappeler le nom de la chaîne, le nom de l’émission etc… ».

Pourquoi as-tu choisi le format du podcast ?

Edouard Hermet : « Le medium radio laisse la place aux idées, il n’y a pas le filtre de l’image ou de l’apparence. Tes idées priment ! La personne qui est interviewée est aussi plus à l’aise, elle n’a pas à penser à son image. De plus pour du podcast d’interview et sur du temps long, la personne oublie qu’elle est enregistrée et qu’elle est en train de se faire interviewer. Dans la Causerie, on prend le temps, j’essaye de créer une discussion, de donner aussi mon opinion quitte à me planter, pour créer un climat de confiance et aider la personne que j’interviewe à se lâcher et à se confier ».

Comment choisis-tu les personnes à interviewer ?

Edouard Hermet : « J’ai une liste de toutes les personnes que je rêverai d’interviewer. C’est un choix très personnel, le podcast est d’ailleurs une « excuse » pour les rencontrer et discuter avec eux. Je les contacte via mon réseau tissé dans l’écosystème de l’entrepreneuriat social depuis mes débuts ou tout simplement en contactant via Linkedin qui me semble être le réseau le plus approprié et le plus professionnel pour ce type de demande. A ce jour, j’ai publié 18 interviews, j’aimerais en publier beaucoup plus, l’idéal serait de diffuser des conversations beaucoup plus régulièrement que ce que je fais actuellement mais je suis happé par le temps et les projets que je mène de front avec Sans-A. Nous réalisons également des podcasts pour des clients qui utilise ce medium comme un nouveau canal de communication pour toucher différemment leur cible. Je pense notamment à BNP Paribas et son projet social Act for Impact qui souhaite se faire connaître et cibler des entrepreneurs sociaux ».

Combien de temps consacres-tu par interview et comment développes-tu la visibilité de ton podcast ?

Edouard Hermet : « Par conversation mise en ligne sur La Causerie, je consacre environ 1 demi-journée pour préparer les questions, réaliser l’interview, préparer une introduction qui va catcher l’auditeur, l’enregistrer et la monter. Pour développer la visibilité et la portée de l’interview publiée sur La Causerie, j’utilise les réseaux sociaux Facebook, Twitter pour la création de communautés et cibler les relais d’influence ainsi que Instagram pour faire des vidéos et des stories pour montrer l’envers du décor et réaliser des teasings de mes conversations ».

 

Edouard a lancé son podcast par passion et pour le plaisir des rencontres d’homme et de femme au parcours avec un fort impact, fil conducteur de son podcast. Edouard l’a appelé La Causerie en référence aux causeries d’avant match entre l’entraîneur et ses footballeurs, instants sacrés et rares moments d’échange et de motivation des troupes en privé. Vis-à-vis des auditeurs, de la communauté et de la personne interviewée, sur chacune de ses interviews, Edouard fait le pari de l’authenticité en livrant la conversion brute et sans montage.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares