#SaintValentin : Il était une fois… du premier regard aux retombées médias

Feature Image

C’est bientôt la Saint Valentin : si la plupart des marques communiquent sur cette fête et en profitent pour présenter leur offre à ce moment stratégique, chez AlgoLinked nous avons pris le parti de l’aborder sous un autre angle.

Nous souhaitons profiter de l’ambiance tout en restant dans le champ lexical de la séduction et des rendez-vous amoureux pour faire un parallèle avec le monde des relations presse et plus particulièrement avec le délicat exercice de la relance journaliste. Etape très importante voir vitale qui nécessite de respecter certaines règles.

 

Vous êtes en charge de la communication et vous souhaitez contacter des journalistes intéressants pour vous et potentiellement intéressés par vous, créer une vraie relation sur la durée et avoir de nombreuses retombées médias …

Outre le côté « petite annonce » ou encore « ils finirent heureux et eurent beaucoup d’enfants », nous vous proposons de prendre deux minutes pour réfléchir et comprendre le fonctionnement de la relation amoureuse et son application aux relations presse au travers d’une métaphore filée.

Comment fonctionne la séduction ? Par quoi cela commence ? qui ? quand ? pourquoi ? et l’appliquer aux relations presse.

En effet, si la métaphore est osée, certaines similitudes sont flagrantes :

  • Repérer sa target
  • Faire le premier pas
  • Faire converger les centres d’intérêts
  • Lui parler d’elle/de lui
  • Lui poser des questions sur son parcours/ses hobbies
  • Proposer un second rendez-vous
  • Prendre de ses nouvelles
  • Lui montrer des signes d’intérêt
  • Construire petit à petit sur le long terme une relation de confiance (voir d’exclusivité)

Les sites et applications de rencontres avec leurs algorithmes de matching ont pour objectif de nous présenter des profils intéressants en fonction de critères de recherche ou de points communs (hobbies /job /géolocalisation…). #tinder #meetic #adopteunmec #once #happn #bumble #grinder #eliterencontre …

Ce n’est plus le match le centre du problème dans cette histoire de rencontres mais bien la première impression et donc la première accroche !

Ainsi, si vous matchez sur cette application, vous savez pertinemment que si aucun des deux ne prononce le premier « bonjour » aucune suite ne sera donnée à ce potentiel match.

Il en est de même dans les relations presse : votre communiqué a beau être intéressant et le journaliste ciblé aimer ce type d’actualités et de sujets, si ce dernier ne prend pas le temps de vous contacter et que vous ne cherchez pas de votre coté à vous présenter, … je vous laisse deviner : …rien !

Vraiment intéressé par ce média et le ton du journaliste (car il est influent dans votre secteur, a parlé de vos concurrents, écrit sur un sujet similaire etc), vous vous décidez à faire le premier pas.

Encore une fois, si lors d’un premier date/contact vous commencez à ne parler que de vous… peu de chance que la personne en face se sente concernée voire intéressée. Pensez à lui poser des questions, à montrer que vous avez préparé ce rendez-vous : « j’ai lu ce que vous aviez écrit à propos de… » « vous arrive-il de traiter le sujet sous cet angle ? Cela serait-il intéressant pour vous et si oui comment comptez-vous aborder cette problématique ? »

1èrerencontre : Posez des questions ouvertes !

DONTDO
QuestionRéponseQuestionRéponse
Rendez-vous
Tu veux me revoir ?Oui/non/m**deQuand est-ce que tu es dispo pour qu’on se revoit ? Plutôt la semaine prochaine ? parfait !
Relations presse
Vous avez reçu/lu/vu mon CP ? Oui/non/pas le temps j’en reçoit des centaines ! Quand seriez-vous plus disponible pour que je vous rappelle ? A quel moment préférez-vous que je vous renvoie mon communiqué sur le sujet *** ? Plutôt lundi prochain svp

 

Ouvrez la porte à une seconde rencontre :

Si à la fin d’un rendez-vous, vous repartez sans vous être posé la question de la prochaine fois…outch

Si en revanche (dans le cadre d’une relance RP) vous tombez d’accord sur une prochaine date, le journaliste sera prévenu de votre appel et se souviendra alors mieux du premier échange.

Commence la phase de « stalking » !

Lèvent la main ceux qui n’ont jamais, avant (ou après) un date, cherché des renseignements sur la personne ?

Vous avez établi un premier contact avec un journaliste ? Suivez-le sur les réseaux sociaux appropriés (twitter/LinkedIn), montrer de temps en temps des signes de vie en relayant ou likant ses publications.

Si on continue le parallèle il faudra faire attention à ne pas en faire trop de peur d’être agaçant.

Faites-en sorte d’être la personne à laquelle il pensera au lieu d’aller regarder ailleurs le jour où il voudra écrire un sujet sur un thème pour lequel vous seriez parfait à interviewer.

Enfin si les échanges deviennent réguliers, la grande question peut éventuellement se poser : exclusivité ?  En effet, dans le cadre d’une tribune d’opinion, celle-ci ne s’adresse qu’a un seul média à la différence du communiqué de presse.

Si dans le cas d’un rendez-vous vous remerciez la personne pour la soirée passée ensemble, dans celui des relations presse il faut en faire de même, en parallèle de votre publication, lorsque qu’un journaliste vous mentionne dans un article.

 

Conclusion 

Pensez d’abord à l’intérêt du journaliste, prenez votre courage à deux mains, montrez que vous êtes investis, poser les jalons d’une relation durable.

Le but de cet article n’est pas de vous apprendre à devenir le don Juan des relances téléphoniques mais plutôt de vous aider à faire le parallèle avec ce qui est évident dans les relations sociales habituelles (séduction, l’amitié, réseau professionnel…)

S’intéresser d’abord à l’autre est plus constructif > vous ouvrez un dialogue.

Les monologues n’intéressent personne ?

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares